Parole de jeunes

Cet espace est celui des jeunes du service.

Dans cette rubrique sont publiés vos témoignages, vos rencontres, vos écrits, etc.  tout ça en lien avec le handicap visuel.

Il vous suffit de nous faire parvenir par mail votre texte et après validation, il sera publié.

Pour cela, rendez-vous sur le menu contact, sélectionnez votre contact "Editorial & Publication d'articles" puis envoyez nous votre article ou votre demande.

Alors à vos plumes.....

Manon et la natation

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

HandiVienne : une équipe de CHOC

 

En juillet 2012 je suis allée voir mon médecin traitant. Elle savait que j’étais sportive et je lui avais parlé de mes envies de faire de la compétition. Elle m’avait dit qu’elle avait une patiente qui était dans un club pas loin de chez moi, qu’il fallait que je la contacte, un club handisport de natation (mais qui ne fait pas que la natation qui fait aussi de la plongée et du vélo en handisport).

Je suis par la suite allée voir les membres de ce club à une journée porte ouverte où j’ai pu faire une initiation de plongée. A ce moment là, la plupart des sportifs et l’entraineur étaient à Londres car une nageuse (Stéphanie Douard) avait réussi à se qualifier pour aller aux Jeux Paralympiques.

Je me suis inscrite, fait ma licence, je suis désormais de la catégorie S12. Je vais au premier entraînement : oui j’ai eu peur au début mais l’entraîneur Boris Bonnefoi a su me rassurer, il avait vu du potentiel en moi.
Je me suis vite liée d’amitié avec les nageuses : Stéphanie Douard, Stéphanie Reymond, Brigitte Phan-Cuc, Rachel Lardière. Pour débuter, j’ai fait un stage départemental avec le club handisport Lyonnais. Pour ma grande surprise Luca Chapitaux y était aussi, j’ai pu faire mieux connaissance avec lui et être de bons amis aujourd’hui.
Ensuite J’ai fait  ma première compétition, ma toute première compèt, elle était dans un bassin de 50 m et j’en ai un très bon souvenir ; c’était à Villeurbanne :



Par la suite pour continuer dans la lancée, j’ai fait les qualifications pour les championnats de France N1 élite d’hiver qui se déroulaient a Fontaine !! Ahhh là aussi j’en ai gardé des bons souvenirs :



J’ai réussi à me qualifier de 1 seconde sur les minimas qu’il fallait faire pour aller à ce championnat de France N1 élite d’hiver, une ambiance de fou, des gens exceptionnels, y’a rien à dire juste ENORME. Puis on est parti faire ces championnats à Amiens :



On avait passé 4 jours de folies, de fous rires qu’on n’oubliera jamais, c’est gravé là. A HandiVienne j’ai tout de suite pu faire ma place dans ce groupe de fous, aujourd’hui je suis contente de les avoir enfin connus, ce sont des gens en OR.
J’ai aussi su que des entraîneurs nationaux m’avaient repérée pour faire un stage à Talence, un stage national. Puis après ces petits championnats, on est parti à Aix en Provence faire cette fois-ci les qualifications pour les championnats de France N1 N2 qui se dérouleront par la suite à Hyères :



J’ai été une nouvelle fois qualifiée mais pas seulement pour les championnats de France d’été mais aussi pour les championnats de France Jeunes, après pour les vacances d’avril je suis allée comme prévu en stage national à Talence en avion :



Puis moi et une autre fille Julia Paulet, on est parti aux Championnats de France Jeunes qui se déroulaient à Vichy :


Et par la suite je suis partie moi et mon club à Hyères pour une dernière compétition qui va conclure une année et une saison de folie :


petit clin d’oeil à Stéphanie Douard sur l’affiche de ce championnat (cette photo est prise à Londres) : elle est aujourd’hui bientôt maman !


J’ai fini 6ième sur une nage mais je regrette rien, j’ai fait ce que j’ai pu. C’était ma première année, ma première saison, j’en suis fière.
Moi et mon club pour la première foi dans l’histoire d’HandiVienne, on finit premier club féminin de France. On y croyait pas, on l’a fait, on peut être que fier de nous. Les compétitions, c’est :
-    Beaucoup d’entraînements intensifs où l’entraîneur ne te fait aucun cadeau
-    Beaucoup de stress
-    Beaucoup de fatigue
-    Mais tellement de joie quand on voit le résultat
-   
Le sport, la natation, c’est quelque chose que j’ai en moi, que je partage, qui est dans ma vie, c’est comme ma drogue. Certains prennent des drogues, ba moi ma drogue c’est ça !  J’en suis fière et pas envie d’arrêter cette drogue, elle me fait tellement de bien.
J’ai rencontré des gens extra, j’ai pu recevoir beaucoup de conseils, je me suis vraiment beaucoup amusé et que ça continue comme ça, qu’on continue à faire les cons quand il le faut….
En gros JE VOUS AIME, vous êtes géniales. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Slam d'Axel

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

La Nuit est mon ennemie …

 

J' crois que j'ai mis le doigt sur une peur qui m'habite
Et c'est la première fois que j' la touche sans que j'hésite
Elle m'envahit d'un coup parce que j'ai plus de repères 
Et ouais quand la nuit tombe, souvent j' me perds

Pourtant tout le monde l'aime bien, la Nuit symbole de fête 
Moi la Nuit c'est mon frein, Moi la Nuit elle m'embête 
Elle me prive du peu de vision qu'il me reste 
Mais je sens quand même ces regards que j' déteste

Même mes rêves sont floutés, comme si j’avais pas le droit 
Juste d'imaginer, ce que même toi tu vois ... 
Et même quand j'ai trop bu, jamais je ne l'oublie
Ca, je le perds pas d' vue ... La Nuit est mon ennemie...

Y' en a dont la pitié est sincère et c'est pire ! 
Moi j' veux juste de l'amitié, quelqu'un avec qui rire ! 
Y' en a qui se moquent un peu quand je mets mes lunettes 
S' ils savaient la Nuit que j' suis en Cécité complète

C'est la faute à pas de chance si je suis né comme ça 
Y' en fallait un en France, alors pourquoi pas moi ... 
Et puis j' suis pas tout seul, à m' taper c' te galère 
Et ensemble on est fort, on est beau, on est fier

Moi j' suis Handicapé, mais j'ai pas honte de moi 
Et y a sûrement pleins d' trucs que je fais mieux que toi 
Mais même quand j'ai trop bu, jamais je ne l'oublie 
Ca, je le perds pas d’ vue... La Nuit est mon ennemie ...

La Nuit Y' en a qui m'aide, qui m'aide à affronter 
Le combat que je mène contre l'obscurité
Mais j'ai choisi mes armes et j' suis prêt au combat
Je ne verserai plus de larmes comme j'ai trop fait déjà

Alors la Nuit j' l'emmerde, et chaque jour j' me bats
Pour déjouer les pièges qu'elle me tend chaque fois
Et même si le combat n'est pas à armes égales
Depuis que je m'entraîne, j'ai tout un arsenal...

Si mes rêves sont floutés, je n'abandonnerai pas
Car mes rêves valent la peine, alors pour eux, j' me bats
Mais même quand j'ai trop bu, jamais je ne l'oublie
Ca, je le perds pas d' vue...La Nuit est mon ennemie...

A Tous ceux qui n'ont pas jugé utile de venir me consoler
Pas de problème pour eux, je suis pas rancunier
A tous ceux qui aurait voulu, mais sans savoir comment
Faut plus se faire de soucis, maintenant je suis grand

Et même à tous ceux qui n'étaient pas au courant
J'allais tout même pas l'écrire sur mon front noir sur blanc !
A tous ceux qui m'ont aidé a surmonter
Surmonter les épreuves que j'ai du affronter

Maintenant fini la déprime, plus jamais...

AXEL